Des exemples incroyablement étonnants d'adaptations d'animauxConseils et astuces

Animal Adaptations


L'adaptation est un changement structurel ou fonctionnel d'un organisme vivant qui l'aide à survivre. Pour examiner certaines des adaptations animales, lisez la suite.

L'adaptation, par définition, est tout changement dans la structure ou le fonctionnement d'un organisme qui le rend mieux adapté à son environnement. L'adaptation, par essence, est une aubaine dont chaque organisme de la nature est doué. C'est grâce à leur capacité à s'adapter au changement que les êtres vivants peuvent survivre dans divers types d'environnement.

Certains animaux ont des structures corporelles spécialisées ou certains organes corporels qui les aident à survivre dans leur habitat, tandis que d'autres se déplacent vers un environnement différent à certaines parties de l'année pour pouvoir survivre. Certains animaux ont la capacité de se camoufler tandis que d'autres ont des mécanismes de défense intéressants qui les protègent des prédateurs. Voici un aperçu de certaines des adaptations animales intéressantes observées dans la nature.

Adaptations chez les animaux

L'un des exemples très connus d'adaptations animales est celui des navires du désert, les chameaux.

Visage de chameau

Pour se protéger du vent du sable du désert, un chameau a deux rangées de cils longs et épais. Ses narines peuvent être fermées pour empêcher le sable de pénétrer.

Chameau debout

Les sabots d'un chameau avec de larges coussinets en cuir créent un effet de raquette et l'empêchent de s'enfoncer dans le sable. Sa bosse qui stocke les graisses l'aide à se maintenir pendant de longues périodes sans nourriture ni eau.

# Certains mammifères du désert comme le cerf mulet s'adaptent aux dures conditions climatiques en ne restant actifs que pendant les premières heures de l'aube et du crépuscule.

# Les ours polaires, qui habitent les régions polaires de la planète, se sont adaptés au milieu aquatique. Ils ont une épaisse couche de graisse et des couches denses de fourrure pour les protéger du froid.

Ours polaire

Les pattes avant des ours polaires se propulsent dans l'eau et leurs narines peuvent être fermées lorsqu'ils nagent sous l'eau. Cette adaptation leur donne la possibilité de voyager sur de longues distances sous l'eau. La couche de graisse sur leur corps sert d'isolation efficace et les aide à maintenir une température corporelle normale.

Bœuf musqué

Un bœuf musqué a deux couches de fourrure. L'air emprisonné entre les couches l'aide à prospérer dans les climats froids.

Girafe

Les girafes présentent des adaptations intéressantes qui les aident à survivre dans les savanes. Leurs queues frangées aident à éloigner les mouches et les insectes. Leurs longues pattes et leur cou leur donnent la hauteur pour atteindre de grands arbres. La longue langue aide une girafe à enlever les feuilles tandis que ses lèvres dures la protègent des épines.

# De nombreux animaux présentent la caractéristique du camouflage, ce qui les aide à se cacher des prédateurs et les aide également à attraper des proies.

# Les girafes ont un manteau camouflé qui les aide à se cacher de leurs ennemis.

# Le manteau blanc des ours polaires les aide à se camoufler avec la neige blanche.

# Une tortue à cou de serpent commune est couverte d'algues camouflantes.

# Un maquereau tabby se fond dans son environnement.

# Certains poissons possèdent la capacité de changer la couleur de leur peau en modifiant leur alimentation.

# Certains poissons habitant les mers profondes sont bioluminescents et ont de grands yeux. Ce sont leurs adaptations pour survivre dans l'obscurité.

Burrfish

Une adaptation intéressante vue dans le Tetraodontidae famille de poissons est leur capacité à se gonfler lorsqu'ils sont menacés. Ils l'utilisent comme leur mécanisme de défense. La burrfish rayée peut se faire exploser en défense. Il possède un organe appelé pompe buccale, qui lui permet de gonfler son corps.

Caméléon

Le caméléon est un exemple classique de camouflage. Il peut changer de couleur pour se fondre dans l'environnement, restant ainsi inaperçu de ses prédateurs.

Camouflage grenouille

Les grenouilles utilisent le camouflage comme mécanisme de défense. Pendant la journée, ils trouvent un endroit où leur couleur se confond avec leur environnement, de sorte qu'ils ne sont pas facilement visibles. Certaines grenouilles peuvent même changer de couleur.

# Une adaptation animale unique observée chez certains poissons est celle du contre-ombrage. Les poissons pélagiques sont souvent clairs en bas et foncés en haut. En raison de cette coloration, les oiseaux qui volent au sommet ne peuvent pas voir facilement les poissons en raison de leur couleur sombre, tandis que les poissons qui nagent en dessous d'eux ne voient pas facilement leurs corps de couleur claire.

# La forme du corps des poissons est une autre adaptation qui les aide à nager rapidement dans l'eau.

# Une adaptation animale couramment observée est que les animaux se sont adaptés à manger des aliments que les autres animaux n'ont pas. Les animaux vivant dans le même habitat se disputent la nourriture. Mais l'adaptation de manger un aliment moins consommé diminue cette concurrence et établit un équilibre dans la nature.

# Une forme intéressante d'adaptation animale est l'hibernation. C'est un état d'inactivité caractérisé par un faible taux métabolique.

Grizzly

Pendant cinq à sept mois chaque année, les grizzlis hibernent. L’hibernation des ours mâles se termine en mars, tandis que la période d’hibernation des femelles se termine en avril ou en mai. Les grizzlis n'urinent pas et ne défèquent pas pendant la période de leur hibernation.

Marmotte

Les marmottes sont des animaux fouisseurs. Ils hibernent en hiver.

# La migration est une autre forme d'adaptation généralement observée chez les oiseaux. Pendant certains mois de l'année, ces oiseaux migrent vers des régions aux conditions climatiques propices à leur survie.

# La force de leurs ailes et de leurs muscles, leur structure corporelle et leur habileté à naviguer aident ces oiseaux à migrer d'une partie du monde à une autre.

Pélicans blancs

Les pélicans blancs américains se rassemblent sur les aires d'alimentation pour se préparer à la migration et voyager vers le sud d'ici septembre ou octobre.

# La sterne arctique migre de l'Arctique vers la côte antarctique, couvrant environ 44 000 milles. Pour cette raison, il voit deux étés chaque année.

Pingouins

Les pingouins sont très bien adaptés à leur environnement. Leurs ailes restantes sont devenues des nageoires qui les aident lorsqu'elles sont dans l'eau. La couche d'air à l'intérieur du plumage donne de la flottabilité et les protège du froid. De plus, l'épaisse couche de plumes les protège du froid. En contrôlant le sang circulant vers leurs extrémités, ils peuvent empêcher ces pièces de geler. Sur terre, les pingouins s'équilibrent à l'aide de leur queue et de leurs ailes.

# Le ventre des pingouins est blanc et le dos et les ailes sont de couleur noire, un autre exemple de contre-ombrage. Les dos sombres servent de camouflage pour quelqu'un qui regarde d'en haut. Et les prédateurs qui regardent d'en bas ne peuvent pas les remarquer facilement à cause du front blanc.

Ce sont là quelques exemples intéressants d'adaptations animales. En tant que tel, chaque être vivant a des mécanismes adaptatifs qui l'aident à survivre.